Image d"un paiement sans contact

Grâce à sa rapidité d’exécution, le paiement instantané permet aux entreprises d’être payées plus vite. Un atout pour leur trésorerie !

Partagez cet article :

Moins de 10 secondes.

Telle est la promesse du paiement instantané, ou instant payment, qui consiste tout simplement en un virement bancaire en temps réel. Une solution idéale pour se faire payer rapidement une facture, par exemple, et limiter ainsi l’impact des délais de paiement sur sa trésorerie. Pourtant, malgré ces belles promesses, encore très peu d’acteurs bancaires en France proposent cette option à leurs clients, qu’ils soient particuliers ou professionnels : la faute à une forte nécessité d’adaptation.

Pour réaliser un paiement instantané, rien de plus simple : il suffit de rentrer l’Iban du
bénéficiaire ou son numéro de téléphone mobile (converti en Iban par la banque), voire de
scanner un QR code, pour envoyer l’argent.
Alors que le traditionnel virement SEPA nécessite de patienter entre deux et trois jours,
recevoir de l’argent en quelques secondes est donc une plus-value en termes pratiques et
financiers, mais aussi pour l’expérience utilisateur.

Un service international

Le virement instantané fonctionne 24h/24 et 365 jours par an, y compris les week-ends et
les jours fériés. Surtout, ce service est transfrontalier et permet le transfert d’argent entre
deux comptes détenus dans deux établissements européens.
En effet, le Royaume-Uni, le Danemark, la Pologne et la Suède ont été les premiers à adopter
l’instant payment. Ce dernier débarque en France en 2018, avant d’être généralisé à toute
l’Europe.

Pour plus de sûreté, le régulateur a mis en place certaines règles de fonctionnement que
doivent respecter les prestataires de services de paiement (PSP) : temps de traitement limité
de dix secondes maximum entre les deux banques ; impératif pour le PSP d’être émetteur et
récepteur, assurant ainsi l’interopérabilité pour émettre des virements mais aussi en
recevoir ; montant maximum de 15 000 euros par transaction ; irrévocabilité du virement (le
payeur ne peut pas faire opposition).
Une aide pour gérer les impayés
Ce sont donc de nouvelles perspectives en matière d’usages qu’ouvre le paiement
instantané, notamment dans les transactions entre deux entreprises : paiement à la
livraison, encaissements plus rapidement, virements internes favorisant la trésorerie, achat
ou règlement par anticipation, réduction du besoin en fonds de roulement… Le tout en

contrepartie d’une commission par transaction. Côté décaissement, le paiement instantané
permet de fidéliser les clients en proposant des remboursements immédiats, et de s’inscrire
dans une démarche de responsabilité sociale en réglant plus vite ses fournisseurs. Un
avantage qui concerne tous les services de l’entreprise : finances, marketing, service
clientèle, achats…

Une nouvelle organisation interne et externe

C’est aussi un moyen de généraliser l’usage du virement, plus facile et moins coûteux que la
carte bancaire ou le chèque. Néanmoins, le déploiement du paiement instantané nécessite
d’adapter les outils comptables et la mise en place d’une nouvelle organisation pour envoyer
et recevoir des paiements. Ce nouveau moyen de paiement doit être proposé à vos clients
aussi bien dans les conditions contractuelles que dans les circuits de recouvrement.

Nous contacter
Papam à votre écoute
Image d"un paiement sans contact
Assistance
Laissez-nous votre message