Comment optimiser au mieux votre trésorerie grâce à OpenConcerto et Papam ?

Partagez cet article :

Simplifiez votre gestion d’entreprise et votre comptabilité grâce à un outil multitâche gratuit et complet, centralisant à la fois la gestion et le paiement sur une même plateforme

OpenConcerto offrait jusqu’à présent à ses clients des modules de gestion commerciale, de comptabilité, de gestion des stocks et de relation client, mais une seule fonctionnalité manquait à l’appel, le règlement.

Il s’agit de la clé de cette collaboration : la plateforme de gestion intégrée, couplée à l’expertise de Papam, constitue une suite de gestion complète accessible sous licence opensource.

En plus de réduire les contentieux des entreprises, elle leur permettra aussi d’optimiser leur trésorerie, tout en gagnant en coût de traitement, de souplesse et de visibilité.

Ce partenariat permettra aux PME/TPE de gagner un temps considérable sur des tâches extrêmement chronophages : devis, commandes, livraisons, encaissements et paiements de factures… Le tout directement depuis l’outil de gestion ERP. Des statistiques intégrant toutes les données centralisées y sont également proposées.

Grâce aux API de Papam, les informations n’auront à être saisies qu’une seule fois, permettant à l’utilisateur d’effectuer l’ensemble de ses actions sur les modules d’OpenConcerto, sans passer par une plateforme annexe.

Pour en savoir plus, consultez le Webinar Papam x OpenConcerto gratuitement en remplissant ce formulaire

 

 

Nous contacter
Papam à votre écoute
Assistance
Laissez-nous votre message

AFONE PAIEMENT effectue un traitement de vos données à des fins de gestion de vos demandes/réclamations. Vous disposez de droits relatifs à ce traitement qui sont détaillés dans notre Politique de Confidentialité. Pour exercer ces droits, vous pouvez nous contacter sur hello@papam.com. Par ailleurs, vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique auprès de Bloctel : http://www.bloctel.gouv.fr/ (article L223-1 et suivants du Code de la consommation).